Qu’ont en commun les lentilles Revisa Vitamin, Waldo Vitamin, Elle6, Eyebou Vitamin, Reli Vitamin ou Unicon B12 ? Elles sont toutes dopées aux vitamines !

Quasi inconnues en France, ces lentilles sont très prisées en Asie et on commence à les voir apparaître aux Etats-Unis et en Europe.

L’idée d’associer des vitamines à la solution contenant la lentille de contact n’est pas nouvelle. Au début des années 2000 Francis Smith, qui travaillait alors pour la société Bioconcept Lab dans le New Hampshire, a déposé un brevet sur l’addition dans ces solutions de composés divers comme la pyridoxine, la thiamine et diverses vitamines[1]. L’objectif était alors de réduire le risque de dépôts à la surface des lentilles. A la même époque CooperVision a également travaillé sur un process de fabrication permettant d’incorporer la vitamine E dans les lentilles de contact[2].

Des brevets sur l’addition de vitamines aux lentilles de contact ont également été pris par des laboratoires japonais comme Lion Corporation et surtout Rohto Pharmaceuticals, laboratoire qui commercialise des collyres, en particulier pour le traitement des sécheresses lacrymales, mais aussi des lentilles de contact.

Dans les années 2010 Novartis va s’intéresser au sujet, puis ce sont les laboratoires de Taiwan qui prennent le relais, en particulier Pegavision et Unicon Optical. Ces dernières années ce sont les laboratoires chinois qui ont déposés de nombreux brevets sur des compositions variées de solutions pour lentilles de contact, la plupart contenant des vitamines.

Il y a-t-il eu des travaux scientifiques pour évaluer l’ajout de vitamines aux lentilles de contact ? Il semble bien que ce soit le cas, tout au moins pour la vitamine E. Une équipe de l’Université de Gainesville, en Floride, a publié plusieurs travaux montrant que des lentilles de contact dopées à la vitamine E pouvaient servir de réservoir de médicaments et prolonger l’efficacité du traitement contre le glaucome[3]. Mais il ne semble pas que des travaux aient été réalisés pour évaluer l’effet des vitamines seules.

Donc aujourd’hui ces lentilles existent : quels en sont les fabricants ?


Ce sont les fabricants asiatiques, spécialistes des lentilles colorées, qui ont ajouté ces lentilles à leur gamme. Il y a d’abord Pegavision, fabricant taiwanais créé en 2009 et qui a connu une croissance exponentielle grâce à ses lentilles colorées obtenus par des procédés complexes de superposition de motifs. Pegavision fabrique ses matériaux et possède plusieurs usines de production à Taiwan et en Chine. Dans la gamme on trouve également des lentilles sphériques, toriques, multifocales, et depuis 2013 des lentilles dont la solution contient des vitamines.

Les deux principaux matériaux des lentilles Pegavision sont le polymacon (HEMA 38%) et l’Etafilcon A, hydrogel (HEMA-MA 58%), matériaux ayant une longue histoire en contactologie : le premier est celui de la célèbre Soflens et le deuxième celui de la non moins célèbre ACUVUE.


Les lentilles « vitaminées » de Pegavision sont appelées Reli Vitamin, Vita, et Aquamax B12. Cette dernière ne contient que de la vitamine B12. Les 3 lentilles ont une couleur rosée caractéristique, liée à la couleur rouge de la cyanocobalamine, forme la plus fréquente de la vitamine B12. Reli Vitamin contient dans sa solution :

- des vitamines E, B6 et B12

- du PEG (polyethylène glycol, pour le confort)

- de l’acide hyaluronique (confort)

- et du Tween 80 (tensioactif)

Pegavision ne vend pas directement ses lentilles en dehors de l’Asie. Par contre la société fournit deux distributeurs qui vendent ces lentilles sur Internet : Waldo aux Etats-Unis et Eyebou en Europe. Les lentilles en question sont des Reli Vitamin, rebaptisées Waldo Vitamin et Eyebou Vitamin.


Il s’agit de lentilles journalières à usage unique en Etafilcon A, taux d’hydratation 58%, diamètre T 14,20 mm, r0 8,50 mm, Dk.ec 25 et filtre UV. La gamme de puissance va de -12,00 à +4,00D.


Bien que la société ne le mentionne pas, il semble bien que Marshal Intergroup, société italienne spécialisée dans les lentilles de contact, distribue également la lentille Reli Vitamin sous le nom Elle6. Cette lentille a en effet exactement les mêmes composants et les mêmes caractéristiques que la Reli Vitamin.


Toujours en Italie, Vita Research, installée près de Rome, propose depuis 2016 une lentille identique : Revisa Vitamin. Ici aussi, les composants et les caractéristiques techniques sont les mêmes.

La deuxième société de Taiwan à produire des lentilles de contact vitaminées est Unicon Optical. Créée en 1992, la société dispose aujourd’hui de 3 sites de fabrication. Elle produit également ses propres matériaux, hydrogels et silico-hydrogels et c’est bien sûr un spécialiste de la lentille colorée.


La lentille Unicon Vitamin B12 ne contient que de la vitamine B12, comme l’Aquamax B12 de Pegavision. Elle est produite en matériau à 55% de taux d’hydratation et a un diamètre de 14,20 mm pour un r0 de 8,70 mm avec des puissances de -12,00 à plan. Elle a par contre une couleur bleutée. Elle ne semble pas toutefois être commercialisée en dehors de l’Asie, et la société américaine SightSupply qui commercialise des lentilles Unicon aux Etats-Unis ne la propose pas.

Verra-t-on prochainement ces lentilles en France ? D’une certaine façon elles y sont déjà puisque les vendeurs du e-commerce livrent dans le monde entier. Mais à ce jour aucune indiscrétion n’a filtrée à ce sujet…



[1] Brevet US2006148665 (A1)

[2] Brevet US2007035054 (A1)

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.