Une nouvelle enquête à l’échelle mondiale révèle que les Français se préoccupent de l’éventuelle détérioration de leur vision pendant la pandémie. Pourtant, l’absence d’une intervention précoce en matière de suivi ophtalmologique demeure un obstacle dans la santé oculaire globale.

- L’enquête annuelle de santé oculaire mondiale menée par Johnson & Johnson Vision révèle que les populations ne prennent pas de mesures proactives de dépistage quant à leur santé oculaire. Et pourtant 88 % de la population française adulte affirme craindre de perdre la vue plus que tout autre sens.1

- Seuls 44 % des participants ont passé un examen de la vue au cours de l’année précédente, mesure la plus importante dans le cadre de la protection de la santé oculaire.1

- 71 % des adultes français ne prévoient pas d’examen oculaire cette année.1

- Trois adultes français sur dix (30 %) pensent que leur vision s’est détériorée depuis le début de la pandémie1.

Communiqué

Johnson & Johnson Vision, acteur mondial de la santé oculaire et entité du groupe Johnson & Johnson Medical Devices, a publié de nouvelles informations à partir d’une enquête mondiale complète sur la santé oculaire, incluant les impacts de la pandémie, les idées fausses concernant la chirurgie de la cataracte et l’insuffisance potentielle de dépistage précoce de la myopie chez les enfants. La myopie est une maladie évolutive qui représente une des grandes menaces du XXIe siècle2,3,4 en matière de santé oculaire. L’enquête annuelle mondiale sur la santé oculaire a été menée dans le cadre de la campagne Prioritize Your Eyes de Johnson & Johnson Vision, un effort international visant à souligner l’importance de passer un examen de la vue annuel.

Selon l’enquête de cette année, 30 % des adultes français pensent que leur vision s’est détériorée depuis le début de la pandémie, mais la plupart d’entre eux ne prend pas de mesures pour préserver la bonne santé de leurs yeux. Bien que 88 % de la population adulte française craigne de perdre la vue plus que tout autre sens, 71 % des Français interrogés ont déclaré qu’ils ne prévoyaient pas de passer d’examen de la vue dans l’année à venir,1 mesure la plus importante pour protéger ses yeux et qui ne prend généralement que 20 à 30 minutes.2

« Chez Johnson & Johnson Vision, nous nous engageons à changer la trajectoire de la santé oculaire, et cela commence par le fait d’amener les gens à passer un examen de la vue chaque année, » a déclaré Anne Besson, General Manager Johnson & Johnson Vision Care France & Benelux.

« Cette recherche montre que moins d’un cinquième (18 %) des adultes français se souvient d’avoir discuté du lien entre la santé oculaire et d’autres maladies avec un professionnel de la santé1. Grâce à la campagne Prioritize Your Eyes et à notre enquête annuelle sur la santé oculaire, notre objectif est d’éduquer la population sur l’importance d’aller régulièrement chez l’ophtalmologiste, pour le bien de sa vision et de sa santé en général. »

Ne pas attendre la cataracte

La déconnexion entre l’intention et l’action se voit particulièrement dans la façon dont les personnes interrogées ont parlé de la cataracte, qui correspond à l’opacification du cristallin. Près des trois quarts (73 %) des adultes français opérés de la cataracte ont déclaré que s’ils avaient su à quel point leur vision s’améliorerait après l’opération, ils l’auraient faite plus tôt1. Presque la moitié (49 %) ne réalisait pas à quel point leur vision était mauvaise avant cette intervention chirurgicale qui dure une dizaine de minutes1.

Le défi de la myopie

Par ailleurs, alors que trois parents français sur dix (70 %) indiquent qu’ils estiment qu’il est plus important pour leur enfant de réaliser un examen de la vue que pour euxmêmes1, seuls 20 % prévoient de programmer un examen annuel de la vue dans l’année à venir pour leurs enfants1. Ceci malgré le fait que plus de la moitié (55 %) des parents se déclarait inquiète que l’on diagnostique une myopie chez leur enfant1.

La myopie est parfois appelée « trouble de la vision de loin », mais c’est bien plus que cela. C’est une maladie chronique qui constitue la plus grande menace du XXIe siècle pour la santé oculaire.5 La moitié de la population mondiale devrait être myope d’ici 2050.6 Souvent diagnostiqués entre 8 et 12 ans, les jeunes enfants qui deviennent myopes peuvent courir un risque accru face aux maladies oculaires menaçant leur vue, plus tard dans leur vie.7,8 La meilleure façon de lutter contre la myopie est de s’assurer que les enfants passent un examen de la vue auprès d’un professionnel de la santé oculaire chaque année.

Esthétique et santé oculaire : prendre de l’âge avec style

Fait intéressant, un quart des Français interrogés (25 %) ont indiqué être plus préoccupés par l’apparence de leurs yeux que par la réelle santé de leurs yeux1. Et parmi ceux qui portent des lunettes et/ou des lentilles, un tiers (33 %) craint que le port de lunettes multifocales ne les vieillisse1 ou nuise à leur confiance en eux (24 %)1, pourtant seulement 27 % d‘entre eux savent que des lentilles de contact multifocales sont disponibles comme alternative aux lunettes1. Il n’est pas nécessaire de sacrifier l’esthétique pour améliorer sa vision !

Aussi, les examens de la vue restent le moyen le plus efficace de protéger ses yeux et de découvrir la solution la plus adaptée en matière de soins oculaires, qu’il s’agisse de chirurgie de la cataracte, de lentilles de contact multifocales ou de dépistage de la myopie chez l’enfant au stade le plus précoce possible. Tout le monde devrait envisager de Donner la Priorité à ses Yeux (#PrioritizeYourEyes) et de prendre rendezvous chez lophtalmologiste dès aujourdhui.

À propos de Prioritize Your Eyes

Prioritize Your Eyes est une campagne lancée début 2020, et n’est qu’une partie de l’engagement de Johnson & Johnson Vision et de sa collaboration avec plusieurs partenaires et organisations professionnelles. Le but est d’élever la santé oculaire au rang de priorité mondiale et de surmonter les obstacles à la sensibilisation et à l’accès aux examens et soins oculaires. Sight for Kids, un programme à but non lucratif cofondé il y a près de 20 ans par Johnson & Johnson Vision et la fondation Lions Clubs International, a permis à plus de 30 millions9 d’enfants d’accéder à l’éducation sur la santé oculaire et à des services de soins oculaires. Sight for Kids a également engagé des fonds destinés au Himalayan Cataract Project, projet qui a permis d’aider à dépister et à traiter plus de 13,1 millions de personnes dans plus de 20 pays et de redonner la vue à plus de 1,01 million de personnes grâce à une chirurgie oculaire de récupération de la vue10.

À propos de l’enquête mondiale sur la santé oculaire de J&J1

L’enquête mondiale sur la santé oculaire de J&J Vision a été menée en ligne entre juillet et août 2021 par The Harris Poll, des experts en études publiques de recherche et d’analyse, auprès de plus de 16 000 adultes de plus de 18 ans aux ÉtatsUnis, au RoyaumeUni, en Chine, en France, en Allemagne, en Corée, en Russie et au Brésil. Dans le cadre de cette recherche, 2 010 adultes français ont été interrogés.

Révélant des informations clés sur les habitudes et comportements en matière de santé oculaire, cette enquête est menée chaque année dans le cadre de la campagne Prioritize Your Eyes, un effort mondial visant à souligner l’importance de passer un examen de la vue chaque année.

1 Données internes JJV 2021 : Enquête mondiale sur la santé oculaire réalisée par la société d’études de marché The Harris Poll en juillet 2021. n=16,034. Marchés inclus : les ÉtatsUnis, le Brésil, le RoyaumeUni, la France, lAllemagne, la Russie, la Chine et la Corée du Sud.

2 Donovan L, Sankaridurg P, Ho A et al. Myopia progression rates in urban children wearing singlevision spectacles. OVS 2012;89(1):2732.

3 Pärssinen O, Kauppinen M. Risk factors for high myopia: a 22year followup study from childhood to adulthood. Acta Ophthalmologica. 2019;97(5):510518.

4 Holy C, Kulkarni K, Brennan NA. Predicting Costs and Disability from the Myopia Epidemic – A Worldwide Economic and Social Model. Invest Ophthalmol Vis Sci.2019;60(9):54665466.

5 Données internes JJV 2020 : Myopia compendium.

6 Holden BA, Fricke TR, Wilson DA, Jong M, Naidoo K, et al. Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 to 2050. Ophthalmol. 2016;123(5):10361042. doi: 10.1016/j.ophtha.2016.01.006.

7 National Eye Institute. Nearsightedness – Who is at Risk? Disponible sur https://nei.nih.gov/healthyeyes/myopia. Dernière visite en septembre 2019.

8 Hu Y, Ding X, Guo X, Chen Y, Zhang J, He M. Association of Age at Myopia Onset with Risk of High Myopia in Adulthood in a 1Year Followup of a Chinese Cohort. Jama Ophthalmol. 2020;138(11):11291134. doi:10.1001/jamaophthalmol.2020.3451.

9 https://lionmagazine.org/articles/sightforkidsapowerfulpartnership/, chiffres clé depuis 2001.

10 Himalayan Cataract Project, https://www.cureblindness.org/.

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.