Dr Joël Pynson

Les optiques des lentilles multifocales ne cessent de progresser. Après les premières lentilles bifocales et trifocales, sont arrivées les lentilles diffractives, puis les lentilles EDOF. Dans chaque cas un compromis performance/confort a été trouvé.

Une nouvelle optique qui ne ressemble à aucune autre, développée par une équipe française dirigée par Laurent Galinier, vient d’être testée, et les résultats sont très encourageants.

L’optique, qui nécessite des calculs complexes, a la forme d’une spirale et nécessite un usinage avec des machines capable de travailler en « forme libre » (free-form). Ces technologies sont aujourd’hui courantes en fabrication d’optique, et permettent de fabriquer des optiques complexes, asymétriques, comme c’est le cas par exemple avec les verres progressifs.

Une optique spirale peut donner plusieurs points focaux comme on le voit ici sur ce schéma :

Par simulation, comparée à une optique trifocale, l’optique spirale donne bien plusieurs points focaux et, de plus, elle est peu sensible à l’ouverture :

 

 

Les premiers tests physiques sur des lentilles de contact rigides avec différents nombres de spires ont confirmé le potentiel de ces nouvelles optiques.

Les auteurs vont poursuivre leurs travaux pour déterminer les paramètres les plus performants à différentes distances focales et à différentes ouvertures.

L’article complet se trouve ici.

 

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.