Illustration : Centers for Disease Control and Prevention

17 mars 2020, dernière actualisation le 1er avril 2020

Les données sont très limitées pour savoir si les conjonctives et les larmes sont une voie de transmission du Covid 19.

Une étude sur 30 patients atteints par le coronavirus en Chine a révélé qu’on pouvait trouver le virus Covid 19 dans les larmes de patients ayant une forme sévère avec conjonctivite associée, mais pas dans les larmes de patients présentant une forme légère de la maladie.


L'American Academy of Ophthalmology (AAO) a rappelé que les yeux  pouvaient être atteints par des projections contaminées, et qu'une conjonctivite pouvait être observée dans 1 à 3% des cas d'infection au Covid-19. L'AAO ne recommande pas le port de lentilles de contact du fait que les porteurs de lentilles se toucheraient plus souvent les yeux, mais ne cite aucune étude pour l'étayer.

Une étude récente réalisée à Singapour sur 17 patients testés positifs au Covid-19 montre que le virus n'est pas décelable dans les larmes, malgré l'utilisation de deux techniques de test différentes.

Ce ne sont pas bien sûr les signes ophtalmologiques qui font la gravité de cette affection pandémique, mais cela veut certainement dire que les professionnels de santé et les professionnels de l’optique doivent être informés et prendre les précautions nécessaires lorsqu’ils examinent des patients à risque.

Les précautions à prendre par les professionnels de santé (masques, écrans de protection sur les appareils de test...) sont disponibles sur le site de l'American Academy of Ophthalmology. et de la Société Française d'Ophtalmologie.

Des écrans de protection que l'on peut fixer sur les lampes à fente sont disponibles. Certaines sociétés comme Topcon et Zeiss (illustration) les proposent gratuitement dans certains pays (à ce jour pas en France semble-t-il)

Qu’en est-il alors du port de lentilles de contact ?

Face aux nombreuses questions que se posent les porteurs de lentilles de contact au sujet du risque coronavirus, un groupe d’experts a décidé de publier des recommandations sur le sujet. Il s’agit de Lyndon Jones, directeur du Centre for Ocular Research & Education (CORE) de l’Université de Waterloo au Canada, de Philip Morgan, directeur d’Eurolens Research de l’Université de Manchester au Royaume Uni, et de Jason Nichols, professeur à l’école d’optométrie de l’Université de l’Alabama.

Voici, en synthèse, ces recommandations :

- le port de lentilles de contact est sûr

- il est essentiel de se laver correctement les mains avant et après manipulation des lentilles, à l’eau et au savon, avec essuyage grâce à des essuie-mains en papier neufs.

- si les lentilles sont portées plusieurs jours elles doivent être impérativement désinfectées avec les systèmes appropriés recommandés par les fabricants

- ne plus porter ses lentilles si on est malade, ce qui est d’ailleurs vrai pour d’autres maladies

La position des laboratoires fabricants

Certains laboratoires fabricants de lentilles de contact ont publié des communiqués au sujet de leurs produits et du risque lié au Covid 19. Il s’agit de :

- Johnson & Johnson

- CooperVision

- Alcon

Cet article sera actualisé en fonction des publications à paraître et des informations qui nous parviendrons des laboratoires et des soçiétés savantes.

- 19 mars 2020

Le laboratoire CooperVision France vient de faire passer un communiqué sur le sujet, disponible sur le lien suivant : communiqué Coronavirus - CooperVision

- 22 mars 2020

Communiqué de la Société Française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de contact

- 23 mars 2020

La British Contact Lens Association (BCLA) a publié deux communiqués sur le sujet, l'un pour les professionnels de l'optique et l'autre pour les porteurs de lentilles de contact

- 26 mars 2020

Le laboratoire Johnson & Johnson France vient de publier une note d'information destinée aux professionnels de santé (login nécessaire), et une autre note destinée au grand public

- 30 mars 2020

3 importants laboratoires français publient une note d'information sur l'utilisation des lentilles de contact dans le contexte du Coronavirus. Cette note est disponible in extenso sur le site.

- 1er avril 2020

L'European Contact Lens Society of Ophthalmologists (ECLSO), vient de publier à l'intention des professionnels de l'optique une note d'information qui renvoie sur plusieurs sources intéressantes :

- un article de la revue Contact Lens & Anterior Eye qui donne des recommandations pratiques pour les professionneles de santé amenés à examiner des patients

- un autre article publié dans Clinical and Experimental Optometry donnant les recommandations adoptées en Australie

- et enfin les recommandations de l'International Association of Contact Lens Educators au Canada.

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.