CooperVision rend toutes ses lentilles de contact journalières neutres en plastique1,2.

Communiqué

Afin d’accompagner les professionnels de la vue et leurs patients vers une consommation plus responsable et durable, CooperVision s’associe à Plastic Bank®, entreprise sociale qui crée des écosystèmes de recyclage éthiques au sein des communautés côtières particulièrement touchées par la pollution plastique.

Lutter contre la pollution plastique et favoriser le tri, des enjeux majeurs.

On estime qu’il y a 5,7% de porteurs de lentilles de contact en France* ce qui représente environ 3,8 millions de porteurs de lentilles de contact** et environ 1,2 millions de porteurs de lentilles de contact journalières.

Les lentilles de contact journalières sont aujourd’hui de plus en plus plébiscitées, pour des raisons de praticité mais aussi de sécurité de port, avec une croissance de +12.9% (MAT Juin 2021) contre +7.9% pour les lentilles de contact à renouvellement fréquent (mensuelle ou 15 jours), or ces lentilles de contact journalières génèrent une quantité plus importante de déchets plastiques.

C’est pour agir de façon prioritaire sur cette problématique que CooperVision® a souhaité s’associé à Plastic Bank®, afin de compenser la quantité de plastique émise par ses lentilles de contact journalières en récupérant et recyclant une quantité de plastique équivalente grâce à Plastic Bank®.

CooperVision s’engage pour chaque boîte de lentilles de contact journalières distribuée en France à acheter des crédits qui financent la collecte, le traitement et la réutilisation de déchets plastiques équivalents au poids du plastique utilisé dans ses lentilles de contact journalières, le blister et l’emballage extérieur en carton2.

Grâce à Plastic Bank®, les matières plastiques récupérées par les populations locales sont retraitées pour être réintroduites dans la chaîne de production mondiale. Les collecteurs reçoivent en échange des déchets plastiques ramassés des jetons numériques utilisables pour subvenir aux besoins de base de leur famille tels que l’épicerie, le combustible de cuisson, les frais de scolarité et l’assurance maladie.

« Plastic Bank® promeut l’économie circulaire tout en améliorant les conditions de vie des communautés de collecteurs » ajoute David Katz, fondateur et PDG de Plastic Bank®. « Avec CooperVision, nous offrons au secteur de l’ophtalmologie la possibilité d’avoir un impact environnemental, social et économique significatif. »

« La neutralité plastique n’est pas une finalité en soi, elle constitue une étape supplémentaire dans le parcours de CooperVision pour continuer à réduire son impact sur l’environnement », précise Bertrand Dupourqué, « Nous sommes impatients de nous associer aux professionnels de santé et aux porteurs de lentilles pour continuer d’avancer ensemble vers un modèle plus durable ».

Une des difficultés reste que le plastique est à l’heure actuelle un composant essentiel pour garantir la stérilité des lentilles de contact.

L’innovation pourra amener de nouvelles solutions à moyen et long terme mais des actions sont également nécessaires à court terme.

CooperVision un acteur engagé dans le développement durable

« Comme beaucoup d’entreprises, CooperVision est engagée dans un processus de développement plus durable. Au cours des dernières années, nous avons travaillé sur nos process de production dans nos usines et sur nos sites, en nous concentrant en priorité sur les domaines dans lesquels nous pouvons avoir le plus grand impact », déclare Bertrand Dupourqué, Directeur Général CooperVision France.

CooperVision travaille au quotidien à réduire son impact environnemental et à opérer de manière plus durable. Ainsi :

• Ses sites de Rochester, dans l’État de New York, aux États-Unis, fonctionnent avec de l’électricité 100 % renouvelable ;

• Son usine de fabrication à Alajuela, au Costa Rica, et le centre de distribution à Madrid, en Espagne, ont reçu les certifications LEED pour leur conception et leur fonctionnement respectueux de l’environnement ;

• L’usine de production de Porto Rico a mis en place un programme de réutilisation de l’eau qui a permis d’économiser 63 millions de litres par an et de réduire de 35 % la demande en eau fournie par la ville (données 2019) ;

• En 2020, plus de 95 % des matériaux générés au cours de la fabrication ont été recyclés (carton, bois, papier et huile - Rapport d’activité et développement durable 2020) ;

• Les centres de distribution situés sur les sites de Porto Rico et de Hongrie réutilisent les conteneurs en carton 5 à 10 fois avant leur recyclage.

CooperVision France souhaite aller plus loin en mettant en place de nouvelles initiatives à partir de septembre 2021 :

• Un programme de formation et de sensibilisation pour expliquer la problématique et sensibiliser l’ensemble de ses collaborateurs ;

• Plusieurs actions à destination des professionnels et du grand public : des kits de tri vont être distribués et mis à disposition, une campagne de communication débutera à l’automne ;

• Enfin, CooperVision s’est rapproché de Citeo afin de faire référencer le mot « lentilles de contact » dans son application Guide de tri et mieux accompagner les consommateurs au moment du tri.

 

1. Les lentilles de contact journalières prises en considération sont celles qui sont commandées par nos clients, ce qui inclut les produits vendus et distribués par CooperVision France. 2. La neutralité plastique est établie par l’achat de crédits auprès de Plastic Bank. Un crédit représente la collecte et la conversion d’un kilogramme de plastique qui pourrait atteindre la mer via les voies navigables. CooperVision achète des crédits équivalents au poids de plastique présent dans nos lentilles de contact journalières qui sont commandées sur une période donnée. Le plastique des lentilles de contact journalières prend en considération le poids du plastique contenu dans le blister, la lentille et l’emballage secondaire (carton extérieur), y compris les laminés, les adhésifs et les autres éléments (par exemple, l’encre). Toutes les marques de lentilles de contact journalière de CooperVision sont incluses dans l’initiative plastique neutre, y compris MyDay®, clariti® 1 day, MiSight® 1 day, Live®, Proclear® 1 day, et Biomedics® 1 day. *Source : Vision Needs Monitor 2018 ** Source : Insee, estimation pop. 1er janvier 2021

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.