Parlons de l’entreprise :

- Combien de personnes travaillent aujourd’hui chez Precilens ?               

Nous sommes aujourd’hui presque 60 salariés.

- Est-ce que toutes les lentilles sont fabriquées à Créteil ?                   

Oui, toutes nos lentilles de spécialités sont fabriquées dans nos locaux de Créteil.

- Existe-t-il d’autres sites, en particulier à l’international ?                                        

A l’international, nous avons une filiale en Allemagne et une à Hong-Kong et sommes présents dans près de 25 pays au travers de distributeurs.

Votre activité

- Precilens est un leader de la lentille de spécialité. Quelle est la part respective dans votre production des lentilles pour presbytes/astigmates/ortho-K ?                                                                           

Notre gamme DRL (ortho-K) représente environ 45% du volume de nos ventes de lentilles de spécialités, la presbytie représente 30% et les autres troubles de la vision 25%.

- Quelle est la part de l’international dans votre activité ?                            

Nous commercialisons nos lentilles directement ou indirectement (par l’intermédiaire de distributeurs) dans près de 25 pays. Le marché international représente une part de plus en plus importante dans notre activité, il connait une très forte croissance de près de 40%.

Les produits

- Comment est née votre collaboration avec le Dr Jaume Pauné à Barcelone ? Quels sont pour vous les avantages de la lentille DRL ?

Au début des années 2010, ce fut une rencontre d’Hommes entre Jaume Paune et Pierre Pitance. Tout d’abord une convergence de valeurs humaines puis une convergence d’intérêts. Jaume cherchait à s’appuyer sur une société solide pour développer et commercialiser la DRL et Precilens était en quête d’innovation permettant d’améliorer significativement les solutions de correction des troubles de la vue par lentilles de contact. Le partenariat s’est fait naturellement.

- Pensez-vous que l’ortho-K a la place qu’elle mérite en France ?                 

Par rapport à d’autres pays, asiatiques par exemple, l’ortho-K est très loin de tenir la même place dans les différentes solutions permettant de corriger les troubles de la vision. L’ortho-K est très peu connue en France et est encore bien loin de la place qu’elle aura dans quelques années tellement elle a d’avantages par rapport aux verres ou à d’autres lentilles.

- Sur quelles autres lentilles misez-vous pour le développement de Precilens ?

Notre gamme de lentilles de nuit DRL (ortho-K) est en pleine expansion. Elle apporte déjà de nombreuses solutions pour le contrôle et la prévention de la myopie (et de l’astigmatisme et de l’hypermétropie) et après plus de 6 mois de retour d’expérience favorable sur le terrain avec notre lentille DRL Near pour le contrôle de la presbytie, nous allons lancer une autre lentille de nuit DRL pour encore mieux contrôler la presbytie. Nous développons aussi nos lentilles en port diurne pour le contrôle de la myopie et aussi pour le contrôle de la presbytie ou pour les kératocônes.

Le futur

- Le nombre de fabricants français s’est considérablement réduit ces 10 dernières années. Quel est le secret du dynamisme de Precilens ?

S’il y avait un secret, je ne vous le dirai pas ! Je crois que le dynamisme et le succès de Precilens reposent sur plusieurs fondamentaux. Une équipe compétente, motivée et engagée, une gamme de lentilles innovantes et très performantes, une fabrication française de qualité et des prescripteurs, adaptateurs et porteurs satisfaits qui nous font confiance.

- Vous parlez de recruter de nouveaux collaborateurs : est-ce pour renforcer la production ? le marketing ? les ventes ?                                         

La croissance de notre activité requiert que nous renforcions toutes nos équipes. Nous déployons 60% de personnel en plus sur le terrain, en ventes et en assistance technique, pour une meilleure proximité avec nos clients, nous renforçons aussi nos équipes Ressources Humaines, Finance et structurons plus efficacement notre Production. Nous allons créer 80 emplois dans les 5 prochaines années.

- Les laboratoires spécialisés ont une relation de proximité avec leurs clients/adaptateurs. Comment cela se conjugue-t-il avec un développement à l’international ?                                                                       

Notre choix actuel pour se développer à l’international est fait au travers de distributeurs partenaires. Nous les formons et les accompagnons aussi étroitement que possible et ne manquons pas d’aller à la rencontre des clients de nos distributeurs dès que l’occasion se présente. Cela nous permet de rencontrer nos prescripteurs et adaptateurs locaux et ainsi de mieux comprendre et s’imprégner des spécificités des différents marchés.

- Comment voyez-vous les 5 prochaines années pour Precilens ?                         

Les 5 prochaines années vont être marquées par une très forte croissance. Nous anticipons de multiplier notre chiffre d’affaires par 7 et de créer 80 emplois. Nous allons nous développer très significativement tant en France qu’à l’International, avec particulièrement bientôt un lancement majeur en Chine.

Pour faciliter votre navigation et vous apporter un meilleur service nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation , vous acceptez l'utilisation de cookies.